Society of African Journal Editors

African Journal of Neurological Sciences

Anorexie mentale et myelinolyse centropontine et extrapontine

Authors: Aouatef El Midaoui, Alla Mrani, Fatima Faiz, Nawfal El Houari, Mohammed Khatouf, Oufae Messouak, Mohamed Faouzi Belahsen

Journal: African Journal of Neurological Sciences

Introduction  La myélinolyse centropontine et extrapontine est une complication connue mais rare des hyponatrémies et de leur correction. Elle représente une entité pathologique définie par des arguments cliniques et radiologiques survenant dans un contexte étiologique susceptible d’orienter le diagnostic. L’anorexie mentale est rarement décrite comme responsable d’une hyponatrémie compliquée de myélinolyse centro et extrapontine. Observation  Nous rapportons l’observation d’une patiente de 19 ans ayant une histoire d’anorexie mentale depuis 4 ans admise pour trouble de conscience associée à une hyponatrémie. Malgré la correction adéquate des troubles hydro-électrolytiques, la patiente a présenté des crises convulsives tonico-cloniques généralisées et une tétraplégie. L’IRM cérébrale a confirmé le diagnostic de la myélinolyse centro et extrapontine. Malgré l’installation d’un tableau clinique particulièrement spectaculaire, l’évolution était marquée par l’amélioration progressive des troubles neurologiques. Discussion  La myélinolyse centropontine est une complication neurologique rattachée le plus souvent à la correction trop rapide d’une hyponatrémie. Dans le cas rapporté, la correction de l’hyponatrémie ne semble pas être l’agent déclenchant du syndrome, l’hypokaliémie et la dénutrition, en induisant une vulnérabilité particulière des cellules gliales aux variations osmotiques, ont probablement joué un rôle favorisant. Le pronostic de la myélinolyse est diversement apprécié mais dans le cadre de l’anorexie mentale, il semble être moins grave. Toutefois aucune corrélation n’existe entre la gravité du tableau clinique, l’aspect radiologique et l’évolution d’où l’importance d’une surveillance clinique et radiologique étroite surtout durant le premier mois.